Infos pratiques

Le CRA est situé à Cornebarrieu, en bordure des pistes de l’aéroport international de Toulouse-Blagnac. Ce CRA canalise l’enfermement et l’expulsion d’hommes, de femmes et d’enfants arrêté·es dans la région mais aussi dans tout le sud de la France, et provenant parfois de l’ensemble du territoire lors des démantèlements de camps de réfugié·es, notamment autour de Calais.

Le Centre de Rétention Administrative de Cornebarrieu – Toulouse est situé au 21 Avenue Pierre-Georges Latécoère 31700 Cornebarrieu

Il est accessible par transports en commun :
Bus n° 66 ou 70 et 17 + TAD (bus à la demande à prévenir 2h avant le voyage). Sinon, il faut venir par ses propres moyens. Il est possible de se garer à cent mètres de l’entrée du CRA au bord de la route. Il n’y a pas de parking visiteur·euses.

Rendre visite à une personne enfermée :
Il n’y a pas besoin d’autorisation ou de rendez-vous pour rendre visite à un prisonnier·ère. Il suffit de se présenter devant le centre pendant les heures de visite avec le prénom et le nom de la personne à visiter et une pièce d’identité avec une photo. Les parloirs sont ouverts tous les jours de :
8h30 à 11h30 (dernière entrée à 11h) et de 14h à 18h30.

Il faut arriver à l’avance et prévenir la personne que l’on vient voir par téléphone de l’heure de la visite, car les policiers ne vont pas forcément l’appeler, ou elle peut avoir un RDV devant le juge ou à l’infirmerie.

Depuis le Covid, les policiers ont fait installer des plexiglas dans les cabines de parloir qu’ils n’ont toujours pas retiré. Il est possible de faire des visites à plusieurs.

La visite dure généralement 30 minutes mais il est possible de rester plus longtemps, notamment s’il n’y a pas beaucoup d’autres visiteur·euses.

À l’entrée, on va vous prendre votre pièce d’identité et vous fouiller. Ces fouilles sont systématiques et peuvent être violentes. Vous devez laisser toutes vos affaires dans un casier puis passer sous un portique.

Vous êtes ensuite amené·e dans un box de parloir, surveillé·e par une caméra.

Il est possible d’appeler les prisonnier·ères sur les cabines téléphoniques situées dans les couloirs de chaque secteur (certaines peuvent être en panne).
Secteur A (hommes) : 05 34 52 11 06
Secteur B (femmes) : 05 34 52 11 05
Secteur C (familles) : 05 34 52 11 02
Secteur D (hommes) : 05 34 52 11 03
Secteur E (hommes) : 05 34 52 11 01

Il est possible d’amener aux prisonnier·ères :
– de la nourriture non fraîche, c’est-à-dire dans son emballage plastique et transparent d’origine, essentiellement biscuits, chips, boissons (de 50cl attention les quantités sont limitées). L’arbitraire est la seule règle qui semble vraiment stable, puisque le policier chargé de l’accueil décide au cas par cas.
– des vêtements, du tabac, des produits d’hygiène en flacons transparents (shampoing et gel douche petits formats).
– des téléphones sans caméra, puces téléphoniques (les smartphones sont confisqués à la fouille, seuls les téléphones sans caméra sont autorisés)

Autres numéros du CRA de Toulouse :
Administration du centre, PAF (police aux frontières)
05 36 25 91 40/42

La Cimade, association présente à l’intérieur du CRA, chargée d’aider les prisonnier·ères dans leurs démarches administratives et juridiques.
Tél : 05 34 52 13 93 / 05 34 52 13 92

L’OFII (office français de l’immigration et de l’intégration) présent à l’intérieur du CRA de Toulouse
En théorie, chargé de certains achats, de donner des vêtements, de mettre en place l’aide au retour…
Tél : 01 86 90 78 08